Edition d'un fichier pdf

Introduction

Il est, quelques fois, nécessaire de modifier un fichier au format pdf (Portable Document Format) pour, par exemple, remplir un formulaire, rentrer son nom , la date, la signature, cocher une case, ... et parce que l'on ne vous propose pas d'autres solutions. Modifier un fichier pdf est, en soi, une anomalie, car ce format a été inventé justement pour éviter la modification du document et lui procurer ainsi une certaine authenticité.

La méthode logique pour remplir un formulaire et le renvoyer à l'administration qui le demande, serait de se procurer, auprès de cette administration, le modèle de ce formulaire, créé dans un format éditable et ouvert, de l'éditer avec son traitement de texte préféré et de le sortir dans un fichier au format pdf pour le renvoyer à son administration.

Mais vous n'avez certainement pas le temps d'attendre que l'idée fasse le tour du cerveau de nos donneurs d'ordre. Alors mettons nous tout de suite à exercer nos talents de faussaire...

1 la bonne vieille méthode traditionnele, couteuse et antiécologique

La méthode consiste à récupérer le document, à l'imprimer, à modifier le document à la main, de le rescanner, et le renvoyer à votre administration. Si celle ci n'est pas trop rétrograde et a confiance dans l'économie numérique, elle vous permettra de remonter le document par email ou upload, sinon il vous faut utiliser le courier traditionnel, qui, bien sûr, est nettement plus secure que le moyens électroniques !.

Cette méthode vous impose de disposer d'une imprimante, d'un scanner, de papier, d'encre, autant d'éléments qui coutent, polluent parce que tout cela finit par atterrir dans une poubelle.

2 utiliser le traitement de texte LibreOffice

Il est possible de modifier certains documents pdf avec LibreOffice Draw. Malheureusement, certains fichiers pdf seront réfractaires, il faudra alors utiliser une autre méthode avec Gimp.

LibreOffice permet de remplir les champs, rajouter une image, par exemple celle de votre signature préallablement scannée, et créer le fichier modifié au format pdf.

3 méthode avec the Gimp

Cette méthode est analogue à celle de l'impression (sauf que l'on n'imprime pas).

On commence par décomposer le fichier pdf en une image par page du document avec la commande pdftoppm. Cette commande fait partie du paquet poppler-utils ou xpdf-utils. Après exécution de la commande on obtient les fichiers page-01.png, page-02.png, ...

pdftoppm -png document.pdf page

On peut alors modifier chaque image avec gimp, qui est un traitement d'image donc de pixels. Le principe avec gimp consiste à ouvrir l'image et à la modifier en rajoutant des couches (layer) plus ou moins transparentes qui se comportent comme des calques. L'utilisateur peut ainsi rentrer du texte ou des images, supprimer les pixels de l'image d'origine par superposition. Une fois les modifications ajoutées, on sauvegarde l'image et on passe à la suivante.

On utilise ensuite LibreOffice pour réassembler les pages en insérant les images et pour créer un fichier modifié au format pdf.

Il est possible d'utiliser inkscape à la place de gimp suivant la préférence de l'utilisateur.

4 la méthode idéale

Elle est évoquée dans l'introduction. Elle consiste à permettre à l'utilisateur de personnaliser un modèle à l'aide d'un outil adéquat, comme LibreOffice puisqu'en l'occurence il s'agit de modifier un texte, sans défier toutes les règles de bon sens et sans faire d'acrobaties.

Cette méthode est très simple, logique, économique non polluante et procure autant de sécurité que n'importe quelle autre méthode.

Pour la mise en oeuvre, il faut demander et peut être insister, pour que votre interlocuteur vous transmette le modèle dans un format éditable et ouvert. Rassurez le sur la sécurité du document, car c'est lui qui validera ou non le document final.

5 la méthode pdfedit

pdfedit est un utilitaire qui est supposé permettre la modification d'un document pdf en mode graphique. Cet utilitaire est en version alpha, est incomplet et présente des lenteurs pour insérer quelques caractères.

Il est possible d'insérer des caractères en sélectionnant, à partir du menu, la commande Page/Add text, puis cliquez à l'emplacement du texte, une petite fenêtre s'ouvre pour entrer le texte, cliquer ensuite à l'emplacement suivant, le texte apparait alors sur la page.

Je n'ai pas encore trouvé le mode d'emploi pour rentrer une image...

Cet outil présentera l'intérêt de voir immédiatement ce que l'on fait lorsqu'il sera opérationnel.

6 utiliser Free PDF to word converter online

La méthode consiste à se connecter sur la page Free PDF to word converter online, à uploader son fichier pdf, de lancer la conversion et de télécharger un fichier .docx théoriquement modifiable par Word ou LibreOffice. L'outil fonctionne une fois sur 2 et le résultat dans LibreOffice est inacceptable.

7 transformer son pdf en html avec pdftohtml

La méthode consiste à transformer le fichier pdf en 1 ou plusieurs fichiers html avec la commande pdftohtml. On peut alors éditer le fichier html avec un éditeur de texte (pas un traitement de texte !). Bien que bien mélangé avec les balises html, les champs à modifier, se reconnaissent facilement. Le fichier html modifié peut être visualisé en permanence et en cours de modification en le chargeant dans Firefox. Le résultat peut être récupéré en imprimant la page dans un fichier au format pdf à partir de Firefox.

La commande suivante crée le fichier html. On intérêt à se placer dans un répertoire vide car la commande peut créer plusieurs fichiers.

pdftohtml -s -c document.pdf

pdftohtml fait partie des paquets xpdf-tools, remplacé par poppler-tools.

8 modifier en utilisant pdftk

pdftk permet la manipulation des fichiers pdf par la ligne de commande. Il permet, entre autres, de remplir des champs (field), encore faut il que le document contienne des champs définis en tant que tels. Mes documents de test ne contenant pas de champs déclarés, je n'ai obtenu auncun résultat probant. Mais je le conserve l'outil pour mémoire.

9 modifier en utilisant xournal

xournal est un utilitaire qui se définit comme outil permettant de faire des annotations et c'est exactement ce que l'on veut faire, mais c'est exprimé autrement. Il a l'avantage d'avoir une interface graphique et est un des plus simples à utiliser. Après avoir lancer xournal, on effectue les opérations suivantes.

Références

  1. Une page Ubuntu listant les outils autour de pdf.
  2. http://pdfedit.cz: La page de PDFedit.
  3. http://www.pdflabs.com/tools/pdftk-the-pdf-toolkit: La page de pdftk.
  4. http://xournal.sourceforge.net: La page de xournal.