Grille Pain

Présentation

Lorsqu'un appareil domestique tombe en panne, il est toujours intéressant d'examiner la cause de cette panne et tenter la réparation avant un rangement définitif à la poubelle.

Voici donc l'histoire d'un grille pain, qui ne faisait pas que griller le pain, puisqu'il s'autocuisait lui-même.

Comment ca marche

schéma grille pain

Pour griller son pain, il suffit d'abaisser un levier qui fait descendre le panier. En ce faisant, le levier ferme l'interrupteur S1, qui alimente ainsi les résistances chauffantes et le temporisateur. Le temporisateur va alors faire passer un courant dans la bobine L1 qui est un électro-aimant dont le role est de maintenir abaissé le levier et le panier. Ce temporisateur, constitué d'un oscillateur de fréquence variable controlé par le potentiomètre P1 et d'un compteur, s'arrête dès qu'il a compté le nombre requis d'impulsions. Il relache alors l'electro-aimant qui relache le levier, qui relache l'interrupteur S1 et le panier remonte à l'aide de ressorts. Le potentiomètre P1 est accessible à l'utilisateur et permet de régler la durée de la cuisson.

Le défaut et la réparation

La puisssance de l'appareil étant de 700W, l'interrupteur S1 doit supporter un courant d'environ 3A, ce qui est important au vu de sa petite taille. Ses contacts se sont détériorés, leur résistance a augmnenté et la chaleur dissipée dans l'interrupteur a fini par le calciner ainsi que le circuit imprimé le supportant. Le courant ne passant plus, c'est la panne.

La réparation a consisté à refaire un circuit de support des composants, d'y remettre un interrupteur de même taille que le précédent, car la mécanique l'impose et d'y ajouter un triac pour le remplacer dans sa fonction de commutation de l'énergie, l'interrupteur ne servant plus alors que de commande.

Historique